Close

Projet « La Mémoire des Juifs des Balkans »

Projet « La Mémoire des Juifs des Balkans »

Le projet « La Mémoire des Juifs des Balkans » fait partie d’un programme européen pluridisciplinaire et transfrontalier qui lie le travail sur la mémoire historique régionale et l’éducation aux médias. Il visait les jeunes des classes bilingues francophones dans trois des pays de la région – Bulgarie, Macédoine du Nord et Serbie.

En partenariat avec l’OIF, des formateurs du site Le Courrier des Balkans ontanimé une série d’ateliers à distance en français auxquels ont participé huit jeunes filles des classes de 10ème et de 11ème du lycée « Alphonse de Lamartine » de Sofia. Ces formations visaient l’initiation à l’écriture journalistique, au reportage vidéo, au tournage d’un micro documentaire et à la création d’une bande dessinée. Les ateliers de formation étaient complétés par deux conférences de chercheurs et de scientifiques de France. Les productions finales du projet sont publiées sur le site du Courrier des Balkans et seront diffusées dans les pays membres de l’OIF.

La partie qui concernait la participation de la Bulgarie au projet a été réalisée avec le soutien de l’Association des professeurs de et en français en Bulgarie. En signe d’encouragement de leur travail, les jeunes participants au projet ont reçu des cadeaux assurés par l’Ambassade de Suisse en Bulgarie, l’Organisation Internationale de la Francophonie et la maison d’éditions « Bulgarska istoria ».

Témoignages des participants :

« Pour moi le projet était un grand défi qui est devenue une véritable aventure. Nous avons eu la possibilité de connaître des gens incroyables du domaine du journalisme et de l’art, ce qui nous a énormément enrichis. Nous sommes très contentes du produit final et espérons continuer à nous développer dans cette direction ».

Nicole Ilieva, classe de 11ème.

 « Le projet m’a apporté beaucoup plus de ce que croyais. Grâce aux ateliers et à nos animateurs, j’ai appris beaucoup de choses intéressantes et utiles, j’ai rencontré des gens formidables, nous avons tissé des liens et j’espère que nous maintiendrons ces contacts. Voyant les publications, j’ai réalisé que tous les efforts, toutes les nuits blanches pendant ces presque six mois ont eu du sens. 

            Nous sommes exclusivement reconnaissantes aux gens qui, en dépit du virus virulent, ont consenti à nous raconter plus sur eux-mêmes et sur leurs familles, partageant avec nous une partie de leur histoire. Nous remercions aussi nos professeurs, Angel Vihriyski et Vyara Lyubenova de nous avoir accompagnées et soutenues. »

Katerina Lyubenova, classe de 11ème.

« Le travail dans le projet était très intéressant. Pendant quelques semaines, nous avons beaucoup appris sur la communauté juive et sur sa vie. Les ateliers nous ont montré l’essence du travail des journalistes, nous avons rencontré des spécialistes dans le domaine de la photographie, du dessin, de l’histoire. Nous avons suivi des conférences de conservateurs de musées que nous avons pu visiter virtuellement. Nous avons réalisé des interviews, des enquêtes et avons discuté avec des représentants de la communauté juive en Bulgarie (en dépit de la situation sanitaire autour du Covid 19). Pour nous, c’était un plaisir de prendre part à ce projet. »

Sofia Asenova, classe de 10ème.

« Le projet était très intéressant pour moi. J’ai eu la possibilité de connaître des gens d’un domaine qui me paraissait inaccessible dans cette situation du Covid 19, et aussi des gens de cultures différentes. Durant les ateliers, nous avons créé de nouvelles amitiés, nous avons passé des moments inoubliables. Parler en français était très utile pour moi, j’ai beaucoup appris. Par la suite, j’ai réalisé la responsabilité des réalisateurs, des journalistes et des rédacteurs. Je suis reconnaissante d’avoir fait partie de ce projet ! »

Aleksandra Cerech, classe de 10ème

« Le projet auquel j’ai eu le plaisir de participer, était quelque chose de différent et d’intéressant qui m’a permis de m’exprimer plus librement en français. J’ai aimé la possibilité de choisir nous-mêmes dans quel domaine travailler et le format de notre publication. Les formateurs nous aidaient, ils nous expliquaient les choses importantes et utiles. Le thème était lié aux Juifs, à leur culture et vie quotidienne. Faisant partie de cette équipe, j’ai pu apprendre beaucoup dans le domaine de l’histoire, j’ai enrichi ma culture linguistique. »

Radoslava Mladenova, classe de 10ème

La première publication présente Hanouka, la fête de la lumière et de la joie partagées.

Texte et photographies : Katerina Lyubenova et Nicole Ilieva, classe de 11ème, lycée « Alphonse de Lamartine », Sofia.

https://www.courrierdesbalkans.fr/Journal-scolaire-o-Bulgarie-Hanoucca-la-fete-des-lumieres-et-du-partage-en

La deuxième publication est un reportage photos sur les bâtiments juifs à Sofia. Les auteures présentent cinq chefs d’œuvre oubliés de l’architecture séfarade de la fin du XIXème et du début du XXème siècle, avec leurs façades richement décorées, inspirées du baroc européen.

Texte et photos : Katerina Lyubenova et Nicole Ilieva, classe de 11ème, lycée « Alphonse de Lamartine », Sofia.     

https://www.courrierdesbalkans.fr/Journal-scolaire-o-Bulgarie-cinq-chefs-d-oeuvre-oublies-de-l-architecture-juive?fbclid=IwAR2_NOIYfXk0M3NqEQbsLyq2nXu4kIGYXkc2KGvpme910cgnaUl8LyGO7oQ

La troisième publication est un texte journalistique de Sofia Branzelova, Maria Kalcheva et Lyubomira Yordanova de la classe de dixième sur la cuisine séfarade au goût traditionnel et multiculturel à la fois.   

https://www.courrierdesbalkans.fr/Journal-scolaire-o-Bulgarie-la-cuisine-sefarade-a-la-decouverte-de-recettes-de?fbclid=IwAR1Vmq8RGUykM-KGGg9WQmfWuJUiM9f8jJMurCcLw0HMgqv8VJUkOG-6_hM

La quatrième publication est une vidéo sur la conservation et l’adaptation de la tradition musicale séfarade, pleine de tristesse mais aussi d’humour. Un film de Katerina Lyubenova et Nicole Ilieva avec la participation de Clara Armandova, comédienne et metteur en scène et le professeur Simo Lazarov, compositeur.

https://www.courrierdesbalkans.fr/Journal-scolaire-o-Bulgarie-Klara-Armandova-et-Simo-Lazarov-les-chants-ladino?fbclid=IwAR0sBhsS193R14G83k-6fAa_tPI688g6IoAKLI32NzgYNlONsEB2RygIJFk

La cinquième publication du projet est réalisée par Sofia Brunzelova, Marina Kalcheva, Lyubomira Yordanova (Lycée Alphonse-de-Lamartine, Sofia). C’est un récit illustré d’un mariage juif traditionnel en Bulgarie, celui de Sarah et David, un mercredi de juin avant la pandémie.

https://www.courrierdesbalkans.fr/Journal-scolaire-o-Bulgarie-Notre-mariage-a-la-synagogue-de-Sofia

La sixième publication est un reportage de Katerina Lyubenova et de Nicole Ilieva du lycée « Alphonse de Lamartine », Sofia, sur la famille Arié, les « Rotschild des Balkans ». En Bulgarie, on les appelait les rois des cosmétiques. Un parfum de mort et de géandrée. Le destin d’un sauveur oublié.

https://www.courrierdesbalkans.fr/Journal-scolaire-o-Bulgarie-le-destin-de-la-famille-Arie-un-parfum-de-mort-et?fbclid=IwAR0XILGXL7BMYf-UTQdIRqGFZCpmNEp8F7M7yV6SFTH7WseO4e56iEPVZhQ

Nous attendons avec impatience les publications suivantes.

Échos du projet sur le site de l’Europe et le Monde et à la Radio nationale.

http://evropaworld.eu/frankofonski-proekt-pametta-za-evreite-na-balkanite/?fbclid=IwAR06kSHk8wuBFoqWU0Gobakxszt-wUB7g_AIqz4LrZSahUM4vVGu3mFVwfM

http://evropaworld.eu/projet-francophone-memoire-des-juifs-des-balkans/ https://bnr.bg/sofia/post/101438621/proektat-pametta-na-evreite-na-balkanite-pazitel-na-spomenite?fbclid=IwAR1657g3EQ6AG5Hb4anwk6bmrv24G4BRW3k8Nje4T46ZrfxHc5UWNRYfajI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site Login




Lost your password?

(close)
%d blogueurs aiment cette page :