Close

Le Maître du thrilleur Jérôme Loubry pour l’inspiration pour et de la littérature

Des élèves des classes de 11ème et de 12ème du Lycée de langue française « Alphonse de Lamartine » ont rencontré l’écrivain français réputé M. Jérôme Loubry. La réunion lors de laquelle la littérature fait sa sortie des pages des livres s’est déroulée à la suite de la proposition de Mme Claudia Calvo, Conseillère adjointe de coopération et d’action culturelle et Attachée de coopération éducative. Mme Margarite Topliyska, professeur de français, a accueilli M. Loubry dans son cours. Le maître du thriller a partagé aux jeunes amateurs de la littérature ses précieux conseils sur l’écriture, ainsi que ses réflexions sur la véritable valeur et la destination des belles lettres.

L’auteur était accompagné de M. Ivan Batalov, traducteur de son dernier roman « Le Douzième chapitre » en bulgare, élève et ancien professeur de français au Lycée « Lamartine », et de M. Romain Descroix, Directeur des cours de langue à l’Institut français de Bulgarie. M. Loubry a raconté le début de la carrière d’écrivain. Malgré son amour pour la littérature, pendant les premières décennies de sa vie, comme a partagé M. Loubry, il n’avait encore pas été disposé à s’adonner à l’activité créatrice. C’est à peine il y a une dizaine d’années qu’il se décide à l’écriture – rêve depuis sa petite enfance. Pour les jeunes francophones, cela a été un récit inspirant qui prouve qu’il n’est jamais trop tard de réaliser ses rêves.

Ensuite, M. Jérôme Loubry s’est arrêté sur le grand écrivain existentialiste français Albert Camus. L’auteur de « L’Étranger », d’après les propos de Loubry, ayant grandi avec ses livres, a laissé des traces indélébiles dans sa mémoire de créateur et de philosophe. Selon l’écrivain, la littérature doit faire partie de la vie de chacun. C’est elle qui élargit les horizons – un véritable enrichissement, qui confronte des cultures et des traditions, voire des mondes entiers – collision lors de laquelle chacun trouve les réponses désirées. La littérature, c’est aussi un moyen de s’échapper de la grisaille du quotidien. Passionnés des propos de l’écrivain, les élèves se sont reconnus eux-mêmes en la description du lecteur ardent qu’a faite M. Loubry.

L’auteur de « Les refuges » et de « Le Douzième chapitre » a fini par une réflexion sur la nature de l’écrivain – l’est-on né ou le devient-on ? D’après sa vision du monde, chacun en possède la capacité, et la clef, c’est la curiosité et l’intérêt. Si quelqu’un voulait devenir un grand écrivain, il doit immuablement lire les œuvres des grands écrivains, cela a fait partie du message que M. Jérôme Loubry a transmis aux amateurs des belles lettres. Les élèves du Lycée « Lamartine », Mme Margarite Topliyska et d’autres professeurs de français, inspirés de l’échange avec M. Loubry, lui ont présenté ses remerciements pour les instants précieux de contemplation de la beauté de littérature.

Texte : Dimitar Topalov

Photos : 12ème V classe et Institut français en Bulgarie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site Login




Lost your password?

(close)