Close

La Journée Internationale du professeur de français 2020 – Nouveaux liens, nouvelles pratiques : projets pour demain

Chers collègues, chers amis,

Il y a exactement un an, nous avons fêté pour la première fois la Journée internationale du professeur de français, instaurée par le président Macron dans le but de valoriser le travail des enseignants de et en français dans le monde. Nous voilà aujourd’hui, réunis virtuellement, pour la deuxième édition de cette belle fête.

Je me permettrai de citer les paroles du président de la FIPF, le professeur Jean-Marc Defays, qui dit dans son message à l’occasion de notre fête : « être professeur de français est un choix du cœur et il n’y a pas dans le monde de mauvais professeur de français », puisque nous avons tous choisi notre métier avec notre cœur et nous le pratiquons avec passion et enthousiasme.

Bien sûr, cette deuxième édition de la Journée mondiale du professeur de français aurait pu se dérouler en présentiel, dans de meilleures conditions. Malheureusement, dans ce contexte inédit, tous nos projets ont été modifiés, transformés, réadaptés, mais une fois de plus, nous avons fait preuve non seulement de courage et de motivation, mais aussi, de bonne volonté de s’adapter, de continuer à enseigner notre chère matière, la langue et la culture française et francophone. Un proverbe arabe dit : « Qui veut faire quelque chose, trouve un moyen, qui ne veut rien faire, trouve une excuse ». Malgré toutes les difficultés, le stress et l’inconnu, pendant cette année 2020 qui passe sous le signe du Covid 19, nous avons réussi à « sauver » une grande partie des activités francophones et à célébrer le 50ème anniversaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Nous avons suivi des formations à distance et de nombreux webinaires. Dans ce contexte extrêmement difficile, nous n’avons pas privé nos élèves et nos étudiants de la possibilité de prouver leurs connaissances et leur amour envers la langue française – les olympiades nationales, le concours de traduction, les projets à distance, les quiz, les marathons de lecture et les nombreux jeux numériques auxquels ils ont participé en sont la preuve.

J’espère que nous allons aussi trouver une façon de sortir de cette crise enrichis de nouveau liens, de nouvelles expériences, de nouvelles pratiques.

Vous remerciant pour tous vos efforts au profit de l’enseignement du français en Bulgarie et espérant vous retrouver bientôt dans d’autres activités francophones mais aussi dans n’importe quel cadre formel ou amical, je vous souhaite une excellente santé, beaucoup de courage et un très bon et fructueux travail pendant les ateliers de formation qui vous seront proposés dans les jours à suivre.

Je tiens à remercier chaleureusement nos fidèles partenaires – l’OIF, la FIPF, l’Ambassade de France en Bulgarie, l’Ambassade du Maroc en Bulgarie, le Ministère de l’enseignement et de la science pour le soutien qu’ils portent à toutes nos activités associatives.

J’ai le plaisir de vous transmettre aussi les sincères salutations de la part de monsieur Peter Topareff de l’Agence Universitaire de la Francophonie à l’occasion de la fête.

Bonne fête!

Vyara Lyubenova,

Présidente de l’APFB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site Login




Lost your password?

(close)
%d blogueurs aiment cette page :